LE NOUVEAU CONCOURS INFIRMIER DES ARMÉES

Vous voulez devenir infirmier/infirmière militaire diplômé d’ÉTAT. Vous devez accéder aux études en Institut de soins infirmiers (IFSI). IESTL est basé à Paris et vous prépare au nouveau concours infirmier militaire pour vous permettre d’intégrer L’École du personnel paramédical des armées (EPPA). Ce concours est très ouvert et fortement sélectif.

nombre-de-place-nouveau-concours-infirmier-iestl

CONDITIONS DE CANDIDATURE

Conditions pour se présenter au concours d’admission à l’Ecole du Personnel Paramédical des Armées (EPPA Lyon) pour accéder à la formation en soins infirmiers :

  • avoir entre 17 et 23 ans au moment de l’inscription
  • être dans un des cas suivants :
    • en Terminale
    • être bachelier
    • être titulaire d’un diplôme équivalent au bac
  • posséder la nationalité française
  • être déclaré apte par le médecin militaire (à l’issue de la visite médicale obligatoire pour les candidats admissibles)
  • être à jour de la JDC (journée défense et citoyenneté)

LES ÉPREUVES DU CONCOURS

concours militaire épreuves

L’épreuve de culture générale permet d’apprécier la capacité à analyser, à argumenter et à se projeter en tant que futur infirmier militaire ainsi que l’expression écrite du candidat.

L’épreuve de mathématiques permet d’évaluer les connaissances en mathématiques des candidats (fractions, pourcentages, proportionnalité, conversions) et l’esprit logique à travers des séries numériques ou graphiques.

L’épreuve orale d’admission consiste en une discussion avec le jury pour apprécier :

  • la capacité du candidat à réussir en école de formation en soins infirmiers
  • la solidité des motivations du candidat pour une carrière d’infirmier militaire
les epreuves du nouveau concours infirmier IESTL

LA RÉUSSITE AU CONCOURS

Pour être déclaré admissible et être convoqué à l’épreuve orale :

  • Obtenir 90 points minimum sur 180 entre les 2 notes de culture générale et de mathématiques
  • Avoir aucune note inférieure à 08/20

Pour être déclaré admis :

  • obtenir 10 points minimum à l’épreuve orale
  • obtenir une moyenne minimum de 10/20 à l’ensemble des épreuves

Les candidats admis sont classés en fonction de leur moyenne. Les candidats les mieux classés pourront intégrer l’Ecole du Personnel Paramédical des Armées en fonction des places offertes.

INSCRIPTION AU CONCOURS

Informations sur le concours auprès du Bureau concours de l’Ecole du Val de Grâce 01 40 51 69 05

Renseignements sur le site du Ministère de la Défense http://www.ecole-valdegrace.sante.defense.gouv.fr/les-concours/recrutement-infirmier-et-admission-a-l-ecole-du-personnel-paramedical-des-armees-eppa/concours-d-admission-a-l-ecole-du-personnel-paramedical-des-armees-et-a-l-acces-a-la-formation-au-diplome-d-etat-d-infirmier

Inscription sur le site https://ocean.siec.education.fr/ pendant le mois de novembre.

Déroulement des épreuves écrites fin février- début mars dans le centre de l’Education nationale le plus proche de votre domicile (à la maison des Examens d’Arcueil pour les candidats d’Ile de France)

LES ÉTUDES À L’ÉCOLE DU PERSONNEL PARAMÉDICAL DES ARMÉES

LES ÉTUDES À L’ÉCOLE DU PERSONNEL PARAMÉDICAL DES ARMÉES iestl concours infirmier militaire

LES ÉTUDES

  • Durée : 3 ans
  • Organisation : Alternance de stages et de cours
    • 2100 heures en Institut de Formation en Soins Infirmiers
    • 2100 heures de stages en établissements de soins civils et militaires :
      • 1ère année : 15 semaines de stage
      • 2ème année : 20 semaines de stage
      • 3ème année : 25 semaines de stage
    • Diplôme préparé : Infirmier diplômé d’État (même diplôme que dans le civil)
    • Formation dans un Institut de formation en soins infirmiers (IFSI) civil sur le site de Lyon –Bron
    • Formation complémentaire sur la pratique infirmière en milieu militaire
    • Après l’obtention du diplôme d’infirmier :
      • formation spécialisée pour la force armée choisie (3 ou 4 mois)
      • formation à la gestion d’une situation sanitaire d’exception et à la prise en charge des blessés sans un contexte militaire (2 à 4 semaines)

LES CONDITIONS MATÉRIELLES

  • Rémunération des élèves infirmiers en tant qu’engagé volontaire du Service de Santé des Armées (SSA)
  • Frais de scolarité payés par l’EPPA
  • Sécurité sociale militaire (CNMSS)
  • Réduction de 75% des billets de train accordée aux militaires
  • Internat la première année gratuit
prepa-CONCOURS-MILITAIRE-iestl

INFIRMIER AU SERVICE DE SANTÉ DES ARMÉES

Un infirmier militaire exerce au sein d’un centre médical des armées. Auprès des soldats, il assure :

  • la prévention
  • les soins curatifs
  • le suivi médical
  • l’éducation à la santé
  • la mise en condition opérationnelle.

Soignant et soldat à la fois, l’infirmier militaire exerce dans des milieux variés :

  • base aérienne
  • sous-marin
  • bâtiment à la mer
  • théâtre d’opération à l’étranger en binôme avec le médecin militaire afin de prendre en charge les blessés sur le terrain et d’effectuer les évacuations médicales.

STATUT

Le statut de l’infirmier militaire (statut MITHA) est calqué sur la fonction publique hospitalière (rémunérations et avantages identiques). En plus, la rémunération est complétée par des primes et indemnités liées au statut de militaire infirmier.

EVOLUTION PROFESSIONNELLE

Les infirmiers militaires peuvent se spécialiser et devenir infirmier de bloc opératoire (IBODE) ou infirmier anesthésiste (IADE) ou cadre de santé dans le Service de santé des armées (SSA) qui a une réputation d’excellence et qui dispose des meilleurs moyens techniques.

journée portes ouverte prepa parcoursup 2020